paris-neuilly-immobilier
Quand et pourquoi avoir rejoint MeilleursAgents ?

Nous sommes un partenaire historique de MeilleursAgents puisque nous avons été parmi les 10 premières agences à adhérer à son approche novatrice du marché. Nous étions un peu circonspects au début mais nous avons vite vérifié la pertinence de notre partenariat qui nousa permis decapter de nombreuxclients particuliers.

Quelles sont les spécificités de Paris-Neuilly Immobilier ?

Paris-Neuilly Immobilier est un réseau privé familial créé il y a près de 20 ans et constitué de 4 agences situées dans l’ouest parisien (1 dansle 16e arr.et 3 dansle 17e arr.). Nous sommes concentrés sur le service, au sens où peut l’exercer une société de Family Office, et le suivi des clients que nous accompagnonsau fil du temps et de leurs projets. Nous sommes à l’opposé des réseaux nationaux d’agences qui travaillent avec du marketing, du boîtage, de l’emailing et du postmailing.

Que dire du marché sur votre périmètre d’intervention ?

La tendance est assez dynamique du fait du niveau exceptionnellement bas des taux. Il y a manifestement un regain de confiance et depuis début 2016 à nouveau des projets d’acquisition d’appartements familiaux. La proximité des bonnes écoles est un critère important de choix et de majoration des prix. Les gens ont envie de bouger et sont prêts à vendre mais il leur est difficile de trouver un bien car le marché manque de produits.

Quelle est votre dernière expérience de vente avec MeilleursAgents Patrimoine ?

Nous avons été amenés à gérer via MeilleursAgents Patrimoine la vente d’un 4 pièces de l’AP-HP dans un immeuble lui appartenant en totalité place deClichy danslecadre d’une première miseen copropriété. Il nous a fallu faire preuve de beaucoup de pédagogie et de projection dans l’avenir pour expliquer à l’acquéreur la spécificité du produit, le mettre en confiance et l’accompagner dans l’acquisition de ce bien à rénover entièrement dans une copropriété à créer ! Mais la transaction est allée à son terme en une semaine sur la base de 7 500 € le m2.

Quelles recommandations feriez-vous aux associations et fondations qui hésitent entre louer un legs ou le vendre ?

L’aspect fiscal doit être étudié attentivement et notamment le nombre d’années de détention du bien. Tout dépend du patrimoine général. C’est une question d’arbitrage interne. L’option location va la plupart du temps contraindre l’association ou la fondation à des travaux de rénovation préalables à la mise en location. Je viens précisément de faire une estimation pour une fondation qui vient de recevoir en legs un appartement qu’elle envisage de louer : les travaux s’élèvent à plus de 1 000 € du m2. Il est souvent plus simple et plus rentable de vendre sur un marché dynamique et de réemployer les fonds générés par la vente. Cela est d’autant plus vrai que la réglementation en matière de location va se durcir avec l’obligation prochaine pour les bailleurs de fournir des diagnostics électricité et gaz. Plus la réglementation se durcit, plus la mise en location va s’avérer compliquée et coûteuse. Il ne faut pas perdre de vue que la rentabilité locative est insignifiante comparée au produit d’une vente, compte tenu de l’encadrement des loyers et des charges et taxes inhérentes.