widget_barometre_ma_1er_decembre_2015_national

La 73e édition du baromètre mensuel des prix de l’immobilier analyse en profondeur les facteurs et indices qui laissent prévoir une reprise du marché.
  • Les points clés
    L’Indicateur de Tension Immobilière (ITI), qui mesure le rapport entre l’offre et la demande, marque une 1ère hausse depuis 2011. Le marché immobilier ancien montre des signes de retournement de tendance. Les prix et volumes de vente vont entrer dans un cycle haussier avec une grande disparité selon les villes. Les prévisions de MeilleursAgents sur l’année, fondées sur la situation de l’ITI au 1er janvier 2015, se confirment à Paris et Lyon (0% à -3%) ainsi qu’à Marseille (-3% à -5%).

  • Le marché immobilier résidentiel
    Il marque un tournant et entre progressivement dans un nouveau cycle haussier qui ne couvrira pas toute la France avant 12 (zones dynamiques) à 18 mois (zones rurales). Ce changement de cycle reste soumis aux aléas macroéconomiques et décisions politiques qui peuvent à tout moment contrarier une reprise encore très fragile.
  • Le cas Paris
    La baisse des prix à Paris atteint -10,3% en moyenne depuis le plus haut de juin 2011 avec un prix moyen de 7 748 euros le m2 et une situation très contrastée selon les arrondissements. L’analyse des loyers proposés depuis la mise en oeuvre au 1er août 2015 des nouvelles règles d’encadrement des loyers indique que la proportion des loyers supérieurs aux loyers de référence majorés est tombée de 46% à 29%.
  • L’accès au logement
    L’analyse de l’effort budgétaire nécessaire pour se loger à l’achat comme à la location dans les 30 premières villes de France à partir des prix constatés pour un appartement de 60 m2 montre que l’accès au logement est problématique dans 7 villes pour les candidats à la location et dans 14 d’entre elles pour les candidats à l’achat.

Lire la suite…