widget_barometre_ma_1er_juin_2015_national

MeilleursAgents publie la 71ème édition de son baromètre mensuel des prix de l’immobilier basé sur les promesses de vente signées entre le 1er et le 31 mai 2015 et qui se transformeront en actes authentiques dans les 3 prochains mois. Il est donc un indicateur avancé de l’évolution des prix franciliens.
  • A PARIS : Les prix ont baissé de 0,3% en mai (-0,9% depuis le début de l’année et -9,8% depuis le plus haut de 2011). Cette baisse, modérée sur les petites surfaces (-0,2%), a été plus forte (-0,5%) sur les plus grandes (3 pièces et +). Les appartements de + de 200 m2 ou de + de 1,5 M € ne trouvent d’acheteur que s’ils sont exceptionnels en termes de situation et de qualité des prestations.
  • EN BANLIEUE : Les prix ont également baissé dans tous les départements de la région parisienne (-0,4% dans les Hauts-de Seine et les Yvelines) à l’exception de la Seine-Saint-Denis (+0,5%). Il convient de noter que l’équilibre entre l’offre et la demande a cessé de se dégrader en région parisienne, même si l’Indicateur de Tension Immobi-lière (voir encadré) stagne à des niveaux très bas, le plus souvent inférieur à 1.
  • NATIONAL : Le Baromètre mensuel des prix de l’immobilier MeilleursAgents est devenu national en mai. Il analyse désormais le marché en province où la situation, très contrastée d’une ville à l’autre, reste globalement favorable aux acheteurs. Les prix sont orientés à la baisse, particulièrement à Strasbourg : -3% depuis le début de l’année et -1,1% ces deux derniers mois. Inversement, Nantes (+3%), Bordeaux (+0,9%) et Montpellier (+0,8%) se distinguent à la hausse.

Lire l’article entier sur MeilleursAgents.com