bandeau conférence MA patrimoine
MeilleursAgents Patrimoine et la banque J.P. Morgan ont organisé le 13 octobre dernier à Paris une conférence destinée à aider les associations et fondations à décrypter les enjeux des marchés immobiliers et financiers.

Conférence MeilleursAgents Patrimoine / J.P. Morgan
Un panorama des marchés financiers

Mikaël de Bellevue, Executive Director de J.P. Morgan, a passé en revue les marchés financiers (actions, obligations, change et matières premières) et rappelé le contexte économique et monétaire de 2016. Il a notamment évoqué la dispersion du marché des actions et la bonne performance des obligations.

L’évolution des prix de l’immobilier dans l’ancien

Sébastien de Lafond, Président de Meilleurs-Agents, a centré son intervention sur la « bonne santé » du marché immobilier résidentiel en 2016. L’évolution des prix dans l’ancien, du 1er janvier au 1er septembre 2016, est positive à Lyon (+ 3,5%), Bordeaux (+ 2,9%), Paris (+ 2,7%), Nantes (+ 2,2%), Lille (+ 0,6%), Toulouse (+ 0,5%), Montpellier (+ 0,4%) et Rennes (+ 0,1%) qui tirent bien leur épingle du jeu contrairement à Strasbourg (- 3%), Marseille (- 1,1%) et Nice (- 0,2%).

1ère hausse à Paris depuis 5 ans

Paris enregistre sa première hausse des prix depuis 5 ans mais reste à 8,4% en dessous de son plus haut niveau de juin 2011. La première couronne est également haussière (+ 1,7% en Val-de-Marne et + 0,6% en Seine-Saint-Denis et dans les Hauts-de-Seine) mais l’évolution des prix s’inverse plus l’on s’éloigne de Paris (- 1,6% dans l’Essonne, – 1,2% en Seine-et-Marne, – 1,1% dans le Val d’Oise et – 0,8% dans les Yvelines).

Baisse des taux et hausse du pouvoir d’achat

Les volumes de transaction sont en hausse sensible, le marché a presque retrouvé sa fluidité de 2000-2007 et la construction neuve confirme sa reprise. Cette « bonne santé » du marché
immobilier 2016 tient essentiellement au fait qu’il n’a jamais été aussi bon marché d’emprunter et que la baisse des taux a un effet mécanique positif sur le pouvoir d’achat.