Stratford Accounting

La 108e édition du baromètre de l’immobilier montre que le retour de l’inflation permet de gagner de l’argent en s’endettant grâce à des taux d’emprunt réels négatifs (-0,7%) qui motivent les ménages à concrétiser leur projet immobilier.

Les prix de l’immobilier ancien ont quasiment augmenté partout en France en novembre, dans les 50 plus grandes villes (+0,2%) et dans les zones rurales (+0,1%).

Lyon poursuit sa forte hausse (+0,9%) et les autres grandes villes enregistrent des hausses comprises entre +0,1% (Marseille) et +0,4% (Montpellier). Seules Lille (-0,2%) et Bordeaux (-0,4% en novembre et -0,9% depuis le début de l’année) voient leurs prix plonger.

Les prix à Paris augmentent de 0,1% en novembre (+5,3% depuis le début de l’année). Les studios et deuxpièces voient leur prix moyen augmenter de 0,5% (+6,4% depuis le 1er janvier).

La petite couronne (+0,8%) est tirée par la forte hausse de la Seine-Saint-Denis (+8,5% à Montreuil et +5,5% Saint-Denis depuis le 1er janvier). Les prix progressent également en grande couronne en novembre (+0,2%).