Turn a new leaf.

« Un partenaire réactif et professionnel »

Comment définiriez-vous en quelques mots le positionnement du Fonds Social Juif Unifié ?

Fondé en 1951 et reconnu d’utilité publique  depuis 1985, le Fonds Social Juif Unifié (FSJU) est l’institution centrale de la communauté juive de France. L’association mène une action  essentielle en matière de culture, d’éducation et de jeunesse au service de la solidarité en France et en Israël. Opérateur de programmes sociaux et fédérateur d’actions concertées avec des  institutions partenaires et les pouvoirs publics, le FSJU est également une tête de réseau,  soutenant le tissu associatif à travers son aide  à 322 associations adhérentes.

Quelles sont ses principales missions ?

Conformément à l’ADN social contenu dans son nom, le FSJU oriente prioritairement ses actions dans le domaine de la solidarité. Il soutient ainsi les associations caritatives, sociales, médicosociales et éducatives qui luttent au quotidien contre la précarité, l’exclusion sociale, l’isolement, la maladie et le handicap. Ses actions recouvrent également les domaines de l’éducation, de la culture, de la jeunesse et de la vie associative.

Quelle est précisément votre fonction au sein de cette institution ?

Je suis responsable des legs et donations et  travaille avec une équipe de quatre personnes. Nous gérons, d’une part, la promotion et le  développement des legs auprès de testateurs potentiels, souvent des personnes isolées et la plupart du temps sans héritier direct, avec lesquelles nous entretenons des relations personnalisées dans la durée. Nous sommes très présents à leurs côtés et assurons, d’autre part, la gestion juridique, administrative et financière des dossiers de libéralités. Nous intervenons donc avant et après l’acte proprement dit de legs ou de donation via un accompagnement de proximité. Mon travail au quotidien relève autant du juridique que de l’humain et c’est tout l’intérêt de cette fonction !

Comment, concrètement, gérez-vous les legs et donations consentis au FSJU ?

J’accompagne et informe les personnes qui souhaitent léguer à l’institution et fais en sorte que leurs volontés soient respectées à la lettre en les encadrant juridiquement. Qu’il s’agisse d’une somme d’argent ou d’un bien immobilier, il n’y a jamais de petits legs : c’est toujours un geste exceptionnel d’une grande générosité. C’est pourquoi notre équipe dédiée aux legs, donations et assurances-vie prend systématiquement le temps de s’entretenir avec ceux qui nous contactent du sens de leur démarche. Selon les souhaits de la personne et de sa  situation familiale et patrimoniale, nous lui  prodiguons les conseils juridiques et pratiques adaptés à sa problématique personnelle, notamment en ce qui concerne la rédaction de son  testament et travaillons en synergie avec son notaire au mieux de ses intérêts.

Que représente l’immobilier dans ces legs et donations ?

Du studio à l’immeuble entier en milieu urbain en passant par la vieille maison de campagne éloignée de tout, la part d’immobilier est  aléatoire et très variable d’une année sur  l’autre, ce qui rend les statistiques difficiles à établir avec précision. Le patrimoine immobilier qui nous est consenti concerne approximativement une succession sur deux. Nous n’avons naturellement pas vocation à conserver les biens immobiliers que nous recevons et procédons systématiquement à leur mise en vente dans la perspective de financer nos nombreuses actions de solidarité.

Comment le FSJU utilise-t-il les fonds issus de ces legs et donations ?

La conviction profonde du FSJU est que  tout soutien revêt une grande importance  indépendamment de sa valeur proprement dite dans la mesure où chaque legs, donation ou assurance-vie représente un magnifique geste de solidarité et de transmission pour les générations futures.  Lorsque ce geste hautement symbolique  devient effectif, nous affectons les legs,  donations et assurances-vie de nos testateurs au financement de programmes correspondant à leurs volontés, à leurs affinités et aux
causes qu’ils souhaitent soutenir parmi les nombreuses actions de notre organisme en France et en Israël. Ces biens de toutes natures consentis au FSJU sont utilisés en parfaite transparence et toujours dans la droite ligne de l’esprit dans lequel ils nous ont été généreusement octroyés. Lorsqu’il n’y a pas de volonté d’affectation particulière, nous arbitrons selon les besoins et les urgences de l’actualité.

Depuis quand collaborez-vous avec MeilleursAgents Patrimoine et, avec le recul de plusieurs transactions, quel regard portez-vous sur son mode opératoire ?

Nous collaborons avec MeilleursAgents  Patrimoine depuis plusieurs années et considérons, à la lumière des transactions effectuées et du travail accompli en commun, ce partenaire comme très réactif et professionnel. Dès lors que nous leur confions un bien à commercialiser, tout s’enclenche très vite  et il n’y a jamais de temps perdu, ce qui est extrêmement appréciable. Nous apprécions leur grande disponibilité, leur écoute, leur  capacité de conseil, leur justesse d’estimation et adhérons sans réserve à leur modus  operandi qui se révèle efficace et efficient  à chaque transaction.